Assemblée Nationale

Lundi 18 mai, dans le cadre de la semaine de contrôle de l’action du gouvernement à l’Assemblée nationale, j’ai profité du débat sur les conséquences de l’assurance-chômage pour rappeler que cette réforme est une des briques de notre politique globale de l’emploi. Aux côtés d’une politique sociale menée dès le plus jeune âge, elle permet à chaque français de s’émanciper par le travail.

Depuis le début de la crise, les mesures rapidement mises en place par le Gouvernement ont préservé les emplois et les compétences. Cet investissement massif permettra notamment de relancer notre économie plus rapidement.

Ces dernières semaines, notre modèle social a prouvé toute sa force en protégeant les plus fragiles et en amortissant le choc financier pour les salariés et les entreprises. Ce bouclier social est la hauteur de notre Etat-providence. Les mesures sociales mises en place avant le Covid-19, comme l'assurance-chômage, ont montré toute leur importance pour protéger les travailleurs des événements imprévus.

A nous maintenant, députés et gouvernement, de tirer les enseignements de cette crise pour consolider notre politique du travail et de l’emploi dans le monde de demain. Très impliquée depuis le début de mon mandat sur les questions de formation et croyant à la valeur émancipatrice du travail j’y veillerai particulièrement.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion