Circonscription

Ce vendredi 23 novembre, au sein des locaux de Technowest, Dominique David et moi avions convié les entreprises de Gironde à venir échanger avec notre collègue Roland Lescure, député, président de la commission des affaires économiques à l'Assemblée nationale et rapporteur de la loi PACTE.

L’occasion de rappeler les objectifs du projet de loi : donner aux entreprises les moyens d’innover, de se transformer, de grandir et de créer des emplois. Il s’agit d’accompagner les entreprises dans les transformations économiques et sociales du XXIème siècle.

Tables-rondes
Dominique David et moi, respectivement députées de la 1ère et 2ème circonscription de Gironde, avons animé des tables-ronde durant lesquelles des petites et grandes entreprises girondines, des élus locaux et des représentants syndicaux ont pu échanger sur ce projet de loi, divisé en trois chapitres : la vie de l’entreprise, son financement et sa place dans la société.

Ces échanges ont mis en exergue les apports de la loi PACTE, notamment en matière de RSE : donner des moyens concrets pour répondre à la préoccupation des entreprises quant à leur impact écologique et sociétal et plus largement à leur besoin de raison d’être (une présence doublée des salariés aux conseils d’administration, des accords de branches, des accords sur le télétravail ou encore des accords sur la formation professionnelle).

Redonner confiance aux citoyens
Le financement des entreprises est un défi auquel le projet de la loi PACTE apporte des réponses. Dans un pays où culturellement l’épargne est investie vers des placements à risques limités, l’enjeu de la loi est de redonner confiance aux citoyens envers les entreprises afin d’assurer un cercle vertueux entre l’entreprise, ses salariés et les investisseurs, en redistribuant les fruits de la croissance vers les salariés qui pourront alors investir dans l’entreprise, notamment grâce au crowdfunding.

La méthode d’élaboration est « un hommage au renouvellement des pratiques politiques » a souligné Roland Lescure. En effet c’est la co-construction avec tous les acteurs qui a permis de faire émerger cette loi, adoptée en grande majorité lors de la première lecture à l'Assemblée nationale le 9 octobre dernier. Le projet de loi a été déposé à l’ordre du jour du Sénat pour un passage en janvier 2019.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion