Assemblée Nationale

Environ 70% des apprentis trouvent un emploi dans les 6 mois qui suivent la fin de leur formation et nombreux sont ceux qui se lancent dans l’entreprenariat. Filière auparavant délaissée, le nombre de jeunes entrés en apprentissage a atteint un record en 2018 : +7,7% par rapport à 2017. Cela fait plus de 20 ans que l’on n’avait pas connu une telle progression. La loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel" poursuivait cet objectif en simplifiant à la fois la gouvernance, le financement et l'opérationnalité de l'apprentissage.

 

Rendre l’apprentissage attractif pour les jeunes et les entreprises

La loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel", promulguée le 5 septembre 2018réforme notamment l’apprentissage en renforçant son attractivité et en le développant à tous les niveaux de qualification. Ainsi, des mesures ont été prises pour rendre encore plus attractif l'apprentissage, que ce soit pour les apprentis (aide au financement du permis de conduire, augmentation de salaire pour les apprentis de moins de 20 ans en CAP ou en Bac pro, possibilité d’entrer tout au long de l’année en apprentissage,...) ou pour les employeurs (aide pour les entreprises de moins de 250 salariés formant des jeunes en CAP ou en Bac pro, simplification des démarches pour les CFA,  co-construction du contenu des diplômes avec l’État,...).

 

Plus d'infos ici: https://travail-emploi.gouv.fr/grands-dossiers/loi-pour-la-liberte-de-choisir-son-avenir-professionnel/reforme-apprentissage

 

#Démarretastory : une web-série des apprentis pour les apprentis

Afin d’amplifier cette dynamique et pour faire changer le regard sur l’apprentissage, Muriel Pénicaud, ministre du travail a lancé la deuxième saison de #DémarreTaStory en février. Cette chaîne YouTube est animée par des apprentis pour des apprentis. Une nouvelle vidéo est diffusée chaque mercredi : des interviews, des tutoriels, des conseils, des témoignages de jeunes, de parents, des interviews de maîtres d’apprentissage, d’entreprises et de personnes publiques.

 

Des "prépas apprentissage"

A partir du 1er mars, les premières « prépas apprentissage » ouvriront leurs portes pour permettre à 28 000 jeunes peu qualifiés d’envisager un parcours d’apprenti et de construire leur projet professionnel. Ce sont des parcours d’accompagnement ayant pour objectif de consolider et de conforter les connaissances du jeune, le « savoir-faire » et le « savoir-être »,  afin de sécuriser son entrée en contrat d’apprentissage. Le Ministère du travail a lancé un appel à projets, ouvert jusqu'au 15 mai 2019  à destination des CFA (ou organisme compétent en matière d’insertion professionnelle et d’apprentissage associé à au moins un CFA) pour déployer ces « prépas-apprentissages ». Ces "passerelles" vers l'apprentissage sont financées dans le cadre du Plan d’investissement dans les Compétences (PIC). 

 

Plus d’infos ici : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/apprentissage-le-ministere-du-travail-a-lance-un-appel-a-projets-pour-deployer

 

Mon interview au sujet de l'apprentissage 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion