En tant que rapporteure de la loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel"je me suis rendue jeudi 29 novembre à la matinale de décryptage organisée par l'ANDRH.

J'y ai souligné l'importance de l'accompagnement des entreprises et des salariés pour qu'ils puissent se saisir des dispositions de la réforme sur l'avenir professionnel. Les premiers projets de décrets d'application de la loi sont en cours de préparation. Une partie devrait être publiée d'ici la fin de l'année 2018 et les principales dispositions de la loi "Avenir pro" rentreront progressivement en vigueur à partir du 1er janvier 2019.

Anciennement Maître de conférences en Gestion des Ressources humaines à l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE), je pense qu'il est primordial d'établir ce dialogue avec les professionnel·le·s des ressources humaines pour garantir au mieux de succès de la loi "Avenir Pro".

L’ANDRH est "une association  au service des professionnel·le·s des ressources humaines d'entreprises et d'organisations de tous secteurs d’activité et de toutes tailles, publiques et privées, nationales et internationales". 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion